lundi 2 novembre 2009

Plus j'avance, plus le doute m'envahis ...



Je doute !

Il paraît que c'est humain ?


Je doute, car j'ai toujours eu le sentiment de porter ma croix, de proclamer bien des choses sur l'environnement. Mais sans avoir la certitude de ce que j'avance.

Enfant, tout comme aujourd'hui, je n'aime pas ceux qui annoncent tout savoir, et que ceci ou cela est ainsi et n’est pas autrement. Hélas, je me sais être ainsi de temps à autre et j'ai beaucoup de mal à corriger mes erreurs.


J'ai beau étudié le changement climatique, j'ai l'impression de me cultiver, mais comme si je lisais la bible ou autre livre d'histoire. (livre destinée à offrir une destinée)

J'ai peur de proclamer une vérité qui n'est pas mienne. J'ai peur de faire peur (promouvoir des films catastrophe), tandis qu'il est plus efficace d'aider, d'inciter, de construire ensemble.


J'aime remettre en cause, vérifiez l'info. Aujourd'hui :


Je pense que j'ai grandi en me posant la question :

Ce que j'ai à dire est-il juste ?



Cela peut être juste à un instant donné, en fonction du niveau de connaissance que j'ai à ce moment-là.

Ces paramètres qui s'ajoutent, s'enlèvent, se multiplient, etc.

Enfin, nous sommes régulièrement confrontés à faire des choix en fonction des différents paramètres que nous avons à un instant "T".


Mais n'oublie jamais que le résultat change dès lors que l'on ajoute ou enlève un paramètre.

Notre équation est évolutive.

Nous évoluons dans une méconnaissance... quasi totale.

Informez-vous.


Informez-vous, mais pas en mangeant devant les informations ! Ne soyez pas passif !

Travaille, Consomme et t'es toi ?


L'homme est un opportuniste, mais il a beau être conscient qu'il est conscient. S'est-il posé la question : "Suis-je conscient de la pression que j'exerce sur mon environnement ?"

Ce que j'entends par environnement = mon entourage humain, mon environnement matériel et surtout mon environnement en lien avec à la nature, etc)

Avez-vous le même sentiment que moi, que l'homme ne sait plus se respecter, qu'il ne sait plus respecter ce qui l'entoure ?(humain, nourriture, objet, animaux, nature, etc.)


Pourquoi nous laisser se disperser ?

Pourquoi nous rendre individualiste ?

Pourquoi sommes-nous si seul, alors que nous sommes près de 6,8 milliards d'Hommes sur Terre.

Pourquoi laissons-nous le pouvoir à ceux qui nous craignent tant lorsque nous nous rassemblons ?

Pourquoi la violence est-elle devenue si commune ?

Pourquoi sommes-nous seuls face aux mêmes problèmes ?

Pourquoi j'ai perdu confiance en ceux qui inscrivent les textes pour le bien commun ?


J'ai peur d'avoir perdu le contrôle, je souhaite faire mes choix en fonction de mes paramètres.

Et d'être capable de faire évoluer mon équation sans être contraint de vivre tous les jours avec le même résultat.

Vive la sobriété heureuse.


Je veux rester éveillé !

Resté éveillé !



PS : Mais qu'est-ce qu'il fait bon, au fond de sa couette.

Et je demande pardon à tout ceux qui ont pris peur.

J'évolue à mon rythme.

1 commentaire:

Marion a dit…

Et plus il y a de doutes, plus il y en a... indénombrables... ! Il y en a bien un que je n'ai pas, que tu sais. Sinon, la passivité (ça se dit ?) fait le reste... Pourquoi s'embeter, se faire peur (?), changer ces petites habitudes, être "différent", se faire pointer du doigt, alors qu'on meurt tous un jour et que le soleil explosera... Combien de fois tu entends comme moi "on meurt tous un jour de quelque chose" et balance son mégot par terre ? Pourquoi payer plus cher une nourriture digne de ce nom, si c'est au dépends de mon nouveau super forfait ? On a créer un nouveau frankenstein ou chacun est un organe permettant son fonctionnement.. Tous ça sur un "être" mort, sans nature...